Nos réactions

Au classement du site de la Nethen en tant que SITE DE GRAND INTERET BIOLOGIQUE.

Le comité de BZV, en collaboration avec Natagora, a réussi à faire classer le site de la Nethen à Beauvechain comme Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB) auprès du Service Public Wallonie (SPW). Ce site comprend la parcelle que l’entreprise Boiron convoite pour s’installer avec son unité de production de médicaments. cf http://biodiversite.wallonie.be/…/sgib-sites-de-grand…
Pour info: « Les sites de grand intérêt biologique (SGIB) représentent le coeur de la structure écologique principale : ils abritent des populations d’espèces et des biotopes rares ou menacés ou se caractérisent par une grande diversité biologique ou un excellent état de conservation. Véritables noyaux de diversité biologique, ils sont indispensables pour organiser l’ossature du réseau écologique et pour établir les bases d’une politique volontariste de conservation de la nature. Depuis plus d’un siècle, les naturalistes les identifient, les décrivent et ils tentent de les protéger. » cf
Les élus vont-ils enfin respecter leur promesse électorale quant à la protection de l’environnement et s’intéresser à cette zone ?
En effet, leur déclaration de politique communale déclare que:
« Les enjeux issus de l’aménagement du territoire sont multiples et fondamentaux : protection des ressources naturelles, du patrimoine bâti ou non bâti, gestion du paysage, de la mobilité, des besoins économiques, agricoles, résidentiels, publics, énergétiques, lutte contre la pression urbanistique… La maîtrise de l’occupation du sol, la préservation de notre patrimoine bâti, l’embellissement des lieux publics doivent plus que jamais contribuer à renforcer notre ruralité conviviale. Les autorités locales, garantes de l’usage parcimonieux du sol et des ressources, assureront un développement harmonieux des activités : mixité sociale et fonctionnelle de l’habitat et protection des ressources naturelles. La mise en pratique du Schéma de développement communal et du Guide communal d’urbanisme sera poursuivie (…) » https://www.beauvechain.eu/…/declaration-de-politique…
Ensuite,  » La 3e édition de la Charte, adoptée en mai 2018, du Plan Communal de Développement de la Nature (PCDN) sera concrétisée avec la mise en œuvre de différentes actions plus particulièrement centrées sur le maillage écologique de notre milieu naturel comme le plan MAYA, la gestion différenciée des espaces verts, commune zéro pesticide, cimetières nature, plan paysage… »
Enfin, la fiche 15 du cahier n°1 du PCDN a comme objectif de: « Inventorier et conserver les espaces naturels intéressants de la commune. » en « établissant une fiche projet par site majeur à préserver. Le but serait de créer, préserver et entretenir des îlots de biodiversité, d’en faire l’inventaire, étudier leur statut, faire des plans de gestion, trouver des subsides pour les préserver. »
=> Cette parcelle est désormais inventoriée comme Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB). Il s’agit maintenant, avec l’aide de notre commune, de tout mettre en oeuvre afin de la préserver dans son intégrité actuelle et l’entretenir.

A l’annonce de la Commune ce 09.09.2020
ainsi qu’aux interviews données sur Vivacité et sur le site de la RTBF ce 10.09.2020

Beauvechain Zone Villageoise prend connaissance avec consternation de la communication de la Commune de Beauvechain annonçant que «  la société Boiron SPRL a notifié à l’Administration cette semaine le retrait de sa demande de permis d’urbanisme en la forme actuelle. »

 

Face à la situation d’insupportable silence que nous avons vécue pendant près de 2 mois, nous nous sommes tout récemment adressés à la presse indépendante, nationale et régionale. 
Comme par magie, c’est le jour-même où les chaines de télévision et de radio nous contactent pour divers interviews que la situation se débloque. 
Coup sur coup, 
  • Des documents partiels datant de la mi-juillet nous parviennent.
  • Boiron retire son dossier ce qui permet que personne n’ait à prendre position au niveau local.
  • Les autorités communales annoncent par Facebook qu’elles “prennent conscience de l’intérêt d’une partie des citoyens pour le projet… ». Pour rappel lors de la séance de clôture, +/- 60 personnes ont marqué leur « pour » là où +/- 1200 ont manifesté leur « contre ».
 
Il est stupéfiant de constater que le collège fasse passer une déclaration laissant penser que les réponses à l’enquête publique sont déposées à destination du demandeur de permis pour l’aider à répondre aux attentes de la population. 
Les remarques des habitants sont émises à destination du collège afin qu’il puisse se forger une opinion et prendre une décision. 

Nous restons mobilisés car nous ne voulons pas que les établissements Boiron s’installent au coeur de notre village. 
Quel que soit leur projet, concocté grâce à la communication de nos oppositions par la commune , nous sommes persuadés que le coeur de notre village n’est pas un lieu pour implanter une société de ce type.
Nous continuerons 
  • à nous battre pour le maintien de la qualité de la vie villageoise, 
  • à exiger le respect des zones d’habitat et d’intérêt naturel ainsi que les réglementations en matière d’urbanisme et d’environnement et 
  • à surveiller l’indépendance totale de nos élus par rapport aux différents projets en cours.
 
Nous demandons à la Madame la Bourgmestre de se positionner contre ce projet afin qu’elle reste en accord avec  ses engagements politiques et respecte la participation citoyenne.
 
TOUS UNIS POUR QUE BEAUVECHAIN RESTE UNE ZONE VILLAGEOISE

Le point presse

2020

2019